Congo Brazza : Dangote implante sa cimenterie

Aliko Dangote, le puissant homme d’affaires nigérian n’a pas fini d’emballer et de conquérir les marchés africains. Voulant étendre son empire sur tout le continent, Dangoté après son succès dans l’Afrique de l’Ouest, s’est maintenant dirigé vers l’Afrique Centrale. En effet l’homme d’affaires a annoncé après son entrevue avec le président du Congo Brazza, Denis Sassou Nguesso, la construction par son groupe Dangote Cement d’une cimenterie à Madingou, dans le département de la Bouenza, au sud du Congo. Selon les informations reçues, cette cimenterie sera d’une capacité de 1,5 à 2,5 millions de tonnes par an. Le coût total pour ce projet de construction d’usine a été estimé à plus de 2 milliards de FCFA (soit 4,2 millions de dollars) et a été conclu par les autorités congolaises, selon les propos de Dangote. Très pauvre en termes de matériaux de construction, ce qui explique la cherté de l’immobilier, le Congo pourra profiter de la construction de cette cimenterie de Madingou, pour non seulement créer plus d’emplois afin d’endiguer le taux de chômage, mais il pourra également résoudre le déficit national en production de ciment.

A cet effet, le Congo pourra ainsi grâce à ce projet entrer dans le cercle fermé des pays exportateurs de ciment. Pour le ministre congolais du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, Rodolphe Adada, « Je crois qu’avec cette usine, il n’y aura plus de problème de ciment au Congo. On sera bien au-delà de la consommation d’aujourd’hui et des années à venir ».

2 thoughts on “Congo Brazza : Dangote implante sa cimenterie

  1. Le Congo a besoin de telle sorte de société pour le développement économique et Sociale.
    Je suis jeune Congolais qui veux que le Congo puisse bénéficié de la prestation et du bien fait de cette entité(Dangote)

  2. SASSOU TU MOURRAS AU POUVOIR COMME TU LE VEUX LE DIEU QUI A CREE LES PERSONNES QUE TU MARTYRISES OTERA TA VIE DANS LE SOMMEIL TRES BIENTOT.
    SUPER VOYOU ++

Répondre à OBAMBI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *