Le roi du Maroc en visite officielle au Nigeria qui soutient le retour du Maroc à l’UA

m6_abujaLe Roi Mohammed VI est arrivé jeudi soir à Abuja, pour une visite officielle au Nigeria, troisième étape d’une tournée qui avait également conduit le souverain marocain en Ethiopie et à Madagascar, au moment où le Maroc s’apprête à rejoindre l’Union Africaine (UA) en janvier prochain.

D’ailleurs, aussitôt après l’arrivée de Mohammed VI, le gouvernement nigérian s’est félicité de la décision du Maroc de regagner son siège au sein de l’UA. «Il s’agit d’un développement bienvenu», a déclaré le ministre nigérian des Affaires étrangères, Goeffrey Onyeama.

Le Maroc est «un pays important» et «il n’est pas dans l’intérêt ni de l’Union Africaine ni celui du Maroc que le Royaume reste en-dehors de l’organisation continentale», a souligné le responsable nigérian.

Pour le chef de la diplomatie nigériane, le Maroc a une grande contribution à apporter aux efforts de développement dans le continent. De fait, la visite de Mohammed VI a été précédée d’un forum d’affaires qui a réuni à Abuja, plusieurs chefs de grandes entreprises marocains avec des opérateurs économiques nigérians.

Les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération pour identifier les opportunités d’affaires et d’investissements communs en mesure de dynamiser les échanges bilatéraux. Les deux pays pourraient conclure un important projet bilatéral dans le domaine gazier de plusieurs milliards de dollars. Son annonce devrait intervenir au cours de la visite du roi Mohammed VI au Nigeria, d’après diverses sources.

Cette visite du roi du Maroc est la première du genre au Nigeria, mais elle intervient dans le sillage d’une succession de visites dans d’autres pays africains. Elle illustre en tout cas la volonté du Maroc de diversifier ses partenariats en Afrique, tout en étendant aux pays d’Afrique de l’Est le modèle de coopération Sud-Sud cher au roi et qui a fait ses preuves avec ses partenaires traditionnels, notamment en Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *