La Banque Mondiale débloque 60 millions de $ pour soutenir le système éducatif en Zambie

La Banque mondiale a récemment approuvé un prêt de l’Association internationale de développement (IDA) d’une valeur de 60 millions de dollars en faveur de la Zambie, destiné à aider ce pays à améliorer son système éducatif.

«Nous sommes heureux de soutenir les efforts de la Zambie à réduire la pauvreté et promouvoir une croissance inclusive… Tous les enfants zambiens méritent une éducation de qualité qui leur donne les connaissances et les compétences nécessaires pour mener une vie saine, productive et épanouie», a déclaré Ina-Marlene Ruthenberg, responsable de la Banque mondiale en Zambie.

Selon elle, l’accent sera principalement mis sur l’enseignement et la qualité de l’apprentissage en mathématiques et en sciences de façon plus générale.

Ce nouveau financement de la Banque Mondiale vient en appui au projet d’amélioration de l’éducation en Zambie (ZEEP), dont le but est de fournir des formations aux enseignants, des manuels scolaires et du matériel d’apprentissage dans les écoles primaires.

Les zones rurales seront privilégiées, où près de 1,2 million d’apprenants du primaire et du secondaire devraient bénéficier de ce projet, avec une formation pour près de 4700 enseignants.

Selon la banque mondiale, les effectifs scolaires au cours de la dernière décennie ont augmenté à tous les niveaux du secteur éducatif zambien. En 2015, 20% des dépenses du gouvernement ont été consacrées à ce secteur.

Malgré les progrès réalisés, les résultats scolaires en Zambie restent faibles. Le système éducatif du pays se distingue par une pénurie de manuels scolaires et un quart des enfants issus de familles à faible revenu, sont des analphabètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *