Sénégal : La vallée du fleuve veut valoriser sa mangue

Un atelier de vulgarisation de la culture de la mangue se déroule à Ndioum (Nord du Sénégal). Financé par le Fonds National des Recherches Agricoles et Agroalimentaires (FNRAA), il vise à booster la production de la mangue dans cette région et, de ce fait, dans tout le Sénégal. En clair, il s’agit d’augmenter et d’améliorer la production de la mangue sénégalaise. Pour y arriver, une nouvelle phase d’expérimentation de la culture du fruit en question devrait être, très prochainement, effectuée dans la vallée du fleuve Sénégal. Plus précisément, ce sont Diama, Guédé, Ogo, Wouro et plusieurs autres communautés rurales de la région qui abriteront les sites de ces travaux, lesquels vont s’étendre sur une quinzaine de mois. Moyennant une enveloppe de 20 millions de FCFA (45 000 dollars américains), les champs de ces localités seront le théâtre de l’amélioration d’un certain nombre de techniques à l’instar du greffage des variétés locales et de l’exploitation de celles-ci. En outre, ce sera aussi l’occasion de renforcer les capacités techniques des agriculteurs, notamment, en ce qui concerne la conduite des vergers. Pour atteindre cet objectif, les organisateurs de l’atelier se sont entourés de toutes les compétences dont celles de l’Institut Sénégalais de Recherche Agricole et de l’Institut de Technologie Alimentaire. A terme, cette initiative espère remettre en question la mainmise de la Casamance sur la culture de la mangue au Sénégal. Par ailleurs, un autre projet, celui de la culture du jujubier, se développe également dans des localités comme Agname, Dabia et Fanaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *