Maroc : Bonne campagne agricole en perspective

pibaLe ciel est favorable à une bonne productivité agricole au Maroc pour cette année vu que les conditions climatiques et la pluviométrie sont au beau fixe.

De sources concordantes, le cumul pluviométrique moyen national au 13 mars 2015 en hausse de 12% par rapport à la normale, la réserve des barrages à usage agricole en hausse de 9% ainsi que l’état végétatif des céréales augurent bien de la campagne 2014-2015.

Outre ces facteurs, au niveau régional, la quasi-totalité des régions a enregistré un cumul pluviométrique supérieur à celui d’une année normale. Si elles se confirment, les pluies attendues entre fin mars et début avril devraient permettre « d’accélérer la croissance des plantes et d’améliorer la végétation naturelle des jachères et des parcours ».

Au Maroc, l’agriculture constitue un secteur important pour le développement économique et social. Réunissant près de 1,5 million d’agriculteurs, le secteur contribue au PIB national à hauteur de 15 % et génère près de 40 % de l’emploi.

Grâce aux efforts conjugués du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime et des professionnels du secteur, l’évolution du PIB agricole (PIBA) est en hausse constante depuis l’année 2000.A partir de 2009, ce dernier se maintient au-dessus du seuil de 100 milliards de dirhams par an contre une moyenne de 75 milliards avant 2008.Ces bons résultats s’expliquent principalement par une forte mobilisation des acteurs du secteur autour du plan Maroc Vert.

Lancé en avril 2008 par le roi Mohammed VI, l’ambitieux Plan Maroc Vert (PMV) a pour objectif de faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socioéconomique au Maroc. La stratégie marocaine se place dans la continuité de plusieurs chantiers majeurs tels que la création d’emploi, la lutte contre la pauvreté et la protection de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *