Le premier tramway éthiopien sur les rails à Addis Abeba

tram-ethiopieL’Ethiopie a mis lundi, sur les rails son premier tramway à Addis Abeba. Ce train entièrement électrifiée, le premier du genre en Afrique subsaharienne, a nécessité un investissement de 470 millions de dollars, financé à hauteur de 85%, par la Chine et a été réalisé par une société chinoise.

Ce lundi, des centaines d’usagers de transports communs se sont rassemblées en file indienne devant l’embarcadère du tramway dénommé Addis Ababa Light Railway, pour pouvoir monter dans le train, piloté par des conducteurs chinois.

Le train de couleurs blanc-bleu-vert va parcourir 34 kilomètres ralliant le nord et le sud de la capitale et devrait convoyer 60 mille passagers par jour pour le prix d’un ticket de moins d’un demi-dollar.

Selon les autorités éthiopiennes, le train va travailler 16 heures par jours, ce qui pourra diminuer les embouteillages dans la capitale où les transports publics desservent les 5 millions d’habitants d’Addis Abeba.

Le tarif des tickets, entre 2 et 6 biir selon la distance, est subventionné par le gouvernement. Et pour faire face aux problèmes de coupures d’électricité très fréquentes dans la capitale, le tramway va fonctionner grâce à un système de ligne électrique dédiée, indépendante du réseau principal.

Pour ses débuts, seule la première ligne nord-sud, est ouverte, l’axe est-ouest devrait débuter le mois prochain. Ce projet vient renforcer une fois de plus la présence économique chinoise sur le continent.

Des ingénieurs chinois ont dirigé les travaux de construction financés par la banque chinoise Export Import.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *