Rwanda : la Banque de Kigali (BK) entre en bourse

La banque de Kigali a présenté une sursouscription à la demande de la bourse du Rwanda qui souhaite augmenter son activité. Le gouvernement Rwandais avait initialement prévu une augmentation de 37,5 milliards de francs rwandais (63 millions de dollars US) de sa récente vente de 300,3 millions d’actions soit 25% à 125 franc rwandais (0,21 dollars US). L’introduction en bourse a attiré près de 103 milliards de franc rwandais (173 millions de dollars US) ce qui représente un taux de souscription de 274%.  A la différence de l’entré en bourse de Braliwa, une brasserie locale, qui affichait une participation locale faible, celle de la BK a enregistré une forte souscription rwandaise dès les premières semaines à hauteur de près de 75% des émissions. «Pendant la période d’offre, dans les premières semaines, nous avions déjà atteint 100% de souscription, contrairement a la première offre de Bralirwa où les gens ont commencé à acheter aux dernières semaines de l’offre», a déclaré Mr John Rwangombwa, le ministre des Finances. Depuis sa cotation en janvier de cette année, le prix de l’action Bralirwa a fait un bond allant de 136 franc rwandais (0,22 dollars US) à 242 francs rwandais (0,40 dollars US) avec plus de 30 millions de titres échangés, son chiffre d’affaire s’élevant à environ 5 milliards de francs rwandais ( 84,317 dollars US). La société avait attiré près de 4000 investisseurs. La privatisation de Braliwa et BK à travers les marchés des capitaux fait partie d’une stratégie globale du gouvernement rwandais visant une cession progressive des sociétés dont il détient des actions pour stimuler le développement des marchés de capitaux en augmentant par la même occasion les capitaux à long terme pour ces entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *