Afrique de l’Est et Australe : la société financière internationale reste un partenaire de poids dans la région

L’IFC (internationale finance corporation, en français SFI, société financière internationale) continue d’opérer activement en Afrique de l’Est et Australe. Cette année le volume d’investissement en Afrique de l’Est s’élevait à près de 327 millions de dollars US à travers 29 grands projets. D’un autre coté l’Afrique australe a bénéficié de 16 grands projets avec un apport financier de 247 millions de dollars US. L’investissement de la SFI s’élevait à 2,2 milliards de dollars pour l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne en ce qui concerne l’exercice terminé le Juin 30 2011.L’IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé particulièrement dans les pays en développement. Au Burundi par exemple, l’IFC a permis l’augmentation du taux d’accès aux services téléphoniques et son amélioration. Au total le Burundi aurait reçu 20,1 millions de dollars US de la Banque Mondiale dans ce sens. Au Rwanda l’IFC a également porté contribution pour la bonne marche des magasins généraux du Rwanda (MAGERWA) et l’essor d’une nouvelle industrie du crédit-bail. En Afrique du Sud l’IFC, a travers un prêt de 900000 dollars US, a permis à la société Karsten Farms d’améliorer sa production d’énergie en faveur de l’environnement. elle a également accompagnée la Mercantile Bank dans sa promotion du développement des petites et moyennes entreprises sans oublier ses interventions auprès du secteur bancaire en Angola, au Burundi, en République Démocratique du Congo, au Kenya, à Madagascar, au Malawi, au Mozambique, au Rwanda, en Tanzanie, en Ouganda, Afrique du Sud et en Zambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *