Gabon : Une nouvelle compagnie aérienne

A Libreville, vient de se tenir une rencontre regroupant les actionnaires de la compagnie aérienne Gabon Airlines et trois autres ministres gabonais à savoir, le Ministre en charge des Transports, et ses homologues chargés du Budget, et de l’Economie. L’ordre du jour était en effet consacré à l’entrée de l’Etat gabonais dans le capital de la nouvelle compagnie aérienne. En effet, la nouvelle compagnie aérienne gabonaise, s’apprête à faire sa grande entrée en matière, avec un capital de 26 milliards de FCFA (54,4 millions de dollars). Selon le ministre des transports, la nouvelle compagnie fera ses grands débuts avant le lancement de la CAN 2012 qui est conjointement organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale. Ce planning n’a pas été choisi au hasard, car cet événement sportif pourrait bien aider le Gabon tant bien en termes d’infrastructures qu’en termes de croissance économique. Pour cela il faudra une meilleure gouvernance, éviter la corruption pour que les recettes puissent pleinement profiter à l’Etat.

A cet effet dans les prochains jours, on procédera selon le ministre des transports à la nomination des futurs dirigeants de la nouvelle compagnie aérienne. Cette dernière aurait les mêmes dimensions que la précédente, Air Gabon, et respectera les normes et standards internationaux en matière d’aviation civile. Autrement dit une compagnie qui desservira le réseau domestique et international. Par ailleurs l’embargo imposé par l’Union Européenne à bon nombre de pays africains, y compris le Gabon, interdisant le vol de des aéronefs dans l’espace aérien de l’UE, pourrait constituer un sérieux handicap pour cette compagnie. Une mesure jugée déloyale par des observateurs nationaux, qui estiment que ce n’est qu’une stratégie des Européens ayant pour but d’empêcher l’accès au réseau international aérien. Les autorités gabonaises ont de quoi revoir certains accords avec leurs partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *