Mozambique : Vente des parts du gaz naturel de Rovuma

Mozambique Vente des parts du gaz naturel de RovumaEn Mozambique, le champ de gaz naturel Rovuma verra bientôt 20% de ses parts attribués à des nouveaux investisseurs. En effet, les opérateurs Anadarko et Videocon respectivement américain et indien, ont décidé de mettre en vente chacun 10% de leurs parts de Rovuna. Situé en eau profonde au large du Mozambique, le champ de Rovuna est l’un des plus riches du pays et du monde. Avec des réserves connues estimées à 135.000 milliards de pieds cubes, l’opération de cession est évaluée à au moins 4,5 milliards de dollars. Selon les sources officielles, ce sont les banques d’investissement Standard Charactered et UBS qui s’occuperont de la vente des parts de l’Indien Vidéocon. Les premières offres de vente devront avoir lieu à partir de la semaine prochaine. Les 10% vendus par vidéocon représentent la totalité de ses parts sur le champ de Rovuna tandis que pour l’américain Anadarko il ne s’agit même pas du tiers de ses parts. Ce dernier détient actuellement 36.5% des parts et la cession ne lui laisserait donc que 26,5% des parts. Cette opération permettra à l’américain de dégager suffisamment de liquidité pour financer une partie des opérations d’un grand projet d’usine de liquéfaction déjà mis en route. Actuellement, 6 partenaires se partagent les parts de Rovuna.

En dehors des deux précédemment cités, il y a également le japonais Mitsui E&P qui détient 20% des parts, la société nationale mozambicaine Empresa Nacional de Hidrocarbonetos à hauteur de 15% de parts, la BPRL avec 10% des parts et le thaïlandais PTT Exploration and Production avec ses 8,5% des parts. D’après la presse, quelques candidats potentiels seraient déjà aux aguets. Il s’agirait notamment de Royal Dutch Shell, du géant américain Exxon Mobil et du chinois Petrohina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *