Centrafrique : les Etats unis volent au secours de des populations

Les Etats Unis à travers le Programme alimentaire mondial (PAM), vient de contribuer à hauteur de 4.000 tonnes de vivres, à l’insécurité alimentaire qui menace certaines communautés centrafricaines. En effet le gouvernement américain a accordé au PAM l’équivalent  de 6,5 millions de dollars de vivre, afin que ce dernier vienne en aide aux communautés vulnérables à l’insécurité alimentaire. Ce dont de vivre serait composé de céréales, de légumineuses, de farine de soja et d’huile végétale et pourra nourrir plus de  80.000 personnes dans les zones qui ont été touchées par des conflits pendant environ quatre mois. Cette aide est un soulagement pour l’Etat centrafricain au vue des difficultés qu’il connait pour assurer le bien être de ces communautés affectées par des guerres fratricides.

Il est aussi à noter que le PAM œuvre énormément dans ce contexte et apporte souvent son soutien aux populations les plus nécessiteuses. Le PAM a aussi déclaré toute sa reconnaissance au gouvernement américain pour cette généreuse contribution. Dans le communiqué, il a été indiqué qu’il y a actuellement 192.000 déplacés internes et 25.000 réfugiés en Centrafrique, tandis que 30% de la population de 4 millions d’habitants vivent dans une situation d’insécurité alimentaire et  le taux de Malnutrition Aigüe Globale (MAG) chez les enfants de moins de cinq ans est de dix pour cent. La pauvreté reste un fléau récurrent qui mine les populations africaines et fait parfois office d’obstacle au développement. L’Afrique se doit de réagir par la mise en place de programmes d’aide et d’investissements pour réduire la pauvreté et par voie de conséquence l’insécurité alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *