Une députée franco-togolaise porte plainte pour racisme et menace de mort

La députée française d’origine togolaise, Laetitia Avia de la majorité présidentielle, la République En Marche (LREM), a déposé une plainte ce mercredi auprès d’un tribunal de Paris, suite à une lettre anonyme contenant des propos racistes et des menaces de mort.

Le courrier, publié sur la page Twitter de la députée née d’un père originaire du Togo, est d’une violence inouïe. L’auteur s’en est notamment pris aux origines de l’élue de Paris pour le parti du président Emmanuel Macron, estimant que «ce n’est pas une grosse truie noire venue d’Afrique, qui va se permettre de se mêler de la vie des Français».

L’auteur, qui fait l’apologie du colonialisme dans son courrier, va même plus loin, soutenant que «l’Africain est à mi-chemin entre le singe et l’homme», et clôturant son invective par une menace de mort : «Compte tes jours, on va s’occuper de toi». La députée qui s’est dite «indignée » par cette « odieuse attaque raciste », a donc décidé de recourir à la justice pour porter plainte contre X.

Les réactions n’ont pas tardé à suivre, majoritairement pour soutenir la parlementaire. Le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb lui a adressé son soutien. Il en est de même pour le délégué général de LREM, Christophe Castaner qui a dénoncé une «violence innommable » de la part de l’auteur du courrier.

Les associations françaises, SOS Racisme et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) ont également condamné cet acte de racisme, et ont appelé les pouvoirs publics, les élus, les associations et tous les acteurs concernés, à se «mettent à l’ouvrage» pour mettre fin à ce genre d’actes, en ce 21ème siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *