Le Tchad renoue ses relations diplomatiques avec le Qatar

Le Qatar et le Tchad vont rétablir leurs relations diplomatiques, rompues en août 2017, après l’annonce par plusieurs pays arabes, d’un embargo à l’encontre de Doha, à cause de ses liens supposés avec le terrorisme et sa proximité avec le régime iranien.

Dans un message posté sur son compte Twitter, le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, a annoncé que le Qatar et le Tchad ont signé «un mémorandum d’entente» dans ce sens, et les relations diplomatiques seront rétablies «avec l’échange immédiat d’ambassadeurs».

Le Qatar, riche émirat gazier, est confronté depuis huit mois aux conséquences de la crise diplomatique qui l’oppose à plusieurs autres pays arabes du Moyen-Orient.

Le 5 juin, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont en effet brusquement rompu leurs relations diplomatiques et économiques avec le Qatar, et lui ont imposé un embargo. Ils l’accusaient de soutenir des groupes extrémistes, et de se rapprocher de l’Iran, le grand rival régional de Ryad.

N’Djamena a suivi la mouvance, et fermé l’ambassade du Qatar sur son territoire fin août 2017, accusant Doha de chercher à déstabiliser le Tchad.

Quelques jours plus tard, le Qatar ripostait en fermant la représentation diplomatique du Tchad à Doha et ordonnant le départ de son personnel. Outre le Tchad, la Mauritanie et le Sénégal avaient aussi rompu leurs relations diplomatiques avec Doha en guise de solidarité avec l’Arabie Saoudite et ses alliés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *