Le Rwanda offre 50 nouvelles licences minières en 2018

Le Rwanda compte lancer cette année, 50 nouvelles licences de prospection et d’exploitation minière, essentiellement pour l’or, mais aussi pour le tantale et l’étain, dont le pays est respectivement second producteur mondial et troisième producteur africain.

La décision de Kigali vise à augmenter de 1/5ème, l’investissement étranger dans le pays. Plus précisément, la mesure permettra d’attirer 2 milliards de dollars d’investissements cette année, contre 1,67 milliard en 2017, a indiqué Clare Akamanzi, directeur du Conseil pour le développement du Rwanda (RDB).

Le développement du secteur minier vise également à permettre au pays du président Paul Kagame, de gagner un point de croissance, en la faisant passer de 6%, en 2017, à 7% cette année.

Parallèlement au secteur minier, le Kigali recherche également un investissement de 200 millions de dollars, pour la mise en œuvre de son Centre de l’innovation, et ambitionne aussi de mettre en place un projet touristique baptisé Kivu Belt (ceinture de Kivu).

Ledit projet devrait favoriser la promotion de l’ouest du pays, réputé pour ses gorilles, et pourrait faire progresser de 10%, les revenus touristiques du pays qui tourneraient ainsi autour de 440 millions de dollars en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *