La santé du président nigérian Buhari continue à inquiète les Nigérians

buhariRentré au Nigeria début mars dernier après un long séjour médical aux Royaume-Uni, le président nigérian Muhammadu Buhari a du mal à reprendre pleinement ses activités, et à rassurer véritablement l’opinion sur son état de santé.

Ce jeudi, les autorités du pays ont été obligées de prendre encore la parole sur le sujet, afin de freiner les spéculations qui allaient bon-train sur la santé du président, après que ce dernier ait été successivement absent de deux conseils des ministres.

Selon le porte-parole du chef de l’État, Garba Shehu, il n’y avait «pas de raison de s’inquiéter» pour le dirigeant âgé de 74 ans. « Les médecins du président lui ont conseillé d’y aller doucement, alors qu’il achève de se remettre d’une longue période de traitement au Royaume-Uni il y a quelques semaines… Une récupération totale peut parfois être un lent processus nécessitant des périodes de repos et de détente », a-t-il dit dans un communiqué.

Garba Shehu a affirmé que le président Muhammadu Buhari assurait ses fonctions, bien que n’apparaissant plus en public. « Il s’entretient régulièrement depuis sa résidence privée avec le vice-président Yemi Osinbajo et est tenu au courant quotidiennement des activités du gouvernement », a-t-il assuré.

La présidence nigériane avait annoncé mercredi qu’il ne s’était pas rendu au conseil des ministres le même jour pour « se reposer ». Le 12 avril déjà, il en avait été absent

À son retour de Londres, le chef de l’État paraissait très affaibli, malgré ses efforts pour cacher son mal. « Je n’ai pas le souvenir d’avoir été aussi malade », avait-t-il ironisé, sans préciser la nature de sa maladie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *