Le procureur de Côte d’Ivoire précise les circonstances de l’évasion de 20 détenus à Abidjan

Le procureur de la république ivoirienne, Richard Christophe Adou a apporté ce mardi dans un communiqué, des éclaircissements sur les circonstances de l’évasion le jour même, de 20 justiciables, du palais de justice d’Abidjan.

Alors que des sources au palais de justice évoquent une attaque de commando d’hommes armés, le procureur indique qu’«il s’agit bel et bien d’une évasion et non d’une attaque».

« Des détenus, extraits de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan et déferrés au palais de justice, ont agressé des agents de police occasionnant ainsi l’évasion de 20 personnes», explique le texte du procureur.

Dans la foulée, «sept agents d’encadrement des établissements pénitentiaires dont le commandant du palais de justice ont été relevés de leurs fonctions et arrêtés» pour avoir «manqué à leurs obligations», d’après les « premiers éléments de l’enquête», a annoncé le procureur Adou sur la télévision nationale.

La question de la sécurité est brûlante en Côte d’Ivoire depuis le début de l’année, après les mutineries au sein de l’armée et une série d’attaques contre des postes de police et de la gendarmerie dans le pays.

Dimanche dernier, cinq prisonniers s’étaient évadés de la prison de Gagnoa au centre de la Côte d’Ivoire. Quatre gardes pénitentiaires et un civil ont été arrêtés, soupçonnés de complicité, selon le maire de la ville, Bamba Medji.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *