RDC : L’ex-président de la Ceni, l’abbé Malumalu hospitalisé en état de mort cérébrale

_apollinaire-malu-maluL’abbé Apollinaire Malumalu, ancien président de la Ceni en République Démocratique du Congo (RDC), est en état de «mort cérébrale» depuis mercredi.

Le prélat catholique qui a plusieurs fois présidé la Commission électorale nationale indépendante au Congo, est hospitalisé depuis plusieurs mois au Texas, États-Unis d’Amérique.

D’après les informations publiées par des confrères, «le cerveau de l’abbé Apollinaire Malumalu ne réagit plus, mais son cœur continue de battre».

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) confirme sans plus de détails, que l’état de santé du Père Malumalu était «très critique ces derniers jours».

L’évêque de Beni-Butembo, Mgr Melchisédech Sikuli, dont dépend l’abbé Malumalu, s’est rendu hier à Kinshasa. C’est à cet évêque et aux parents du prélat alité, que reviendrait la décision de «débrancher» ou non l’abbé Malumalu, à l’agonie.

Ce prêtre catholique a été plusieurs fois sollicité pour présider la Commission électorale nationale indépendante en RDC à compter de l’élection de 2006, année de la tenue de la première présidentielle multipartiste de l’histoire du pays.

Mais, après les élections problématiques de 2011 organisées après son premier départ de la Ceni, l’abbé Malumalu était rappelé en juin 2013 pour préparer les scrutins de 2015-2016.

L’homme était malade depuis quelque temps et a suivi des soins médicaux dans son pays, en Afrique du Sud et aux États-Unis. L’abbé Apollinaire Malumalu était encore président de la Ceni jusqu’à sa démission le 10 octobre 2015 pour raison de santé. Il souffrait notamment d’une tumeur au cerveau. Celui dont les heures de survie sont désormais comptées est très populaires partout en Afrique pour avoir a eu le privilège d’être sollicité comme observateur électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *