Sénégal : Financement des Collectes Arachidières

Au Sénégal, l’optimisme est de mise pour l’écoulement de la production agricole de la campagne arachidière. Pour cause, la SUNEOR, leader sénégalais de la filière des huiles d’arachide, a décroché un crédit pour financer la collecte de la matière première. Une fois n’est pas coutume, dit-on. Et, dans le cas du financement des collectes arachidières au Sénégal, ce dicton trouve tout son sens. Pas plus tard que l’année dernière, donc la période 2010 – 2011, le secteur connaissait encore des problèmes financiers. Heureusement, au final, la SUNEOR a réussi à acheter plus de 200 000 tonnes de graines d’arachide et injecter la bagatelle de 40 milliards de FCFA (88 millions de dollars américains) parmi les producteurs. Cette année, les choses ont changé : la SUNEOR a bénéficié, d’entrée de jeu, d’un crédit de 50 milliards de FCFA (plus de 100 millions de dollars américains). Cela a été possible grâce au concours de deux établissements financiers de la place, à savoir, la Banque Atlantique et Ecobank, lesquels se sont engagés, la semaine dernière, dans un partenariat avec la SUNEOR pour la période 2011 – 2012. Cette somme a permis à la SUNEOR, sûre d’elle, de lancer un appel aux producteurs afin qu’ils s’apprêtent à gagner « massivement » ses points de collecte. Ceux-ci seront ouverts dès aujourd’hui lundi 28 novembre dans diverses localités (Diourbel, Kaolack, Louga, Ziguinchor). A présent, la balle est dans le camp des autorités sénégalaises. La SUNEOR étant déjà prête à produire l’huile végétale, les institutions de tutelle doivent déjà se projeter sur la prochaine campagne en pourvoyant, par exemple, les semences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *