Angola : Installation d’une usine sucrière

La société de commerce japonaise a signé avec le gouvernement angolais un contrat de plusieurs millions de dollars US afin d’implanter une usine de bioéthanol et de sucre dans le pays. Ce projet qui sera mise en place d’ici les trois prochaines années, permettra le traitement de 20 000 tonnes de cannes à sucre quotidiennement pour la production du sucre blanc à partir de la mélasse. L’usine de sucre bénéficiera d’un domaine agricole de 44 000 hectares dans la province de Cunene (sud du pays). L’implantation de cette fabrique fait partie du programme gouvernemental pour la stimulation de la croissance économique de la région. La portée du projet comprend la mise en service et la gestion du programme de formation. Le groupe japonais prévoit d’employer dans le cadre de ce programme environ 1 500 personnes. La firme nippone aurait d’ailleurs pu engager beaucoup d’autres personnes si elle n’était pas totalement automatisée. La société de commerce japonaise assure en outre que son usine pratiquera  des méthodes tolérables et respectueuses de l’environnement contrairement à la plupart des entreprises sucrières installées en Angola. Le sous-produit de la fabrication du sucre sera en effet brûlé pour produire l’électricité. L’excédent de cette électricité pourrait être exporté  à d’autres entreprises butées à des problèmes de courant. Par ailleurs la culture de la canne qui va servir à la production du sucre, sera effectuée conformément aux normes de l’écologie et de protection de l’environnement. L’implantation de la nouvelle usine est un projet important pour l’Angola. Les pépinières qui seront utilisées possèdent de bons niveaux de saccharose laissant penser que le sucre qui en découlera permettra la production des engrais et d’énergie. Aussi ce projet permettra de palier à la baisse de production du sucre en Afrique australe.

2 thoughts on “Angola : Installation d’une usine sucrière

  1. Bonjour nous sommes en quête pour les modalités de l’achat et de l’installation d’une usine sucrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *