Guinée équatoriale : Gasol se positionne dans le pays

Le groupe britannique Gasol a récemment lancé la procédure de rachat de l’African Power Generation (AfGen), une filiale du sud-africain ‘’African Gas Development’’. Le premier pas du groupe a été une option d’achat sur douze mois et une injection initiale d’un montant de 5 millions dollars américains pour étendre le réseau de pipeline déjà existant. Le choix de Gasol est surtout motivé par son souhait de pénétrer le marché africain à travers les structures et marchés appartenant à la compagnie sud-africaine. AfGen travail en ce moment sur d’importants projets d’importation de gaz naturel liquéfié en guinée équatoriale. En effet c’est AfGen qui avait été choisit par le gouvernement de la guinée équatoriale pour élargir le réseau de pipeline et implanter d’autres infrastructures pour l’exploitation des réserves du champ gazier de Zafiro. Actuellement deux autres projets d’importation de gaz naturel liquéfié dans la région et AfGen souhaitent bénéficier de certaines proximités pour se connecter au West African Gas Pipeline. La guinée équatoriale regorge de champs importants en matière de gaz naturel, les réserves connus dans le pays sont d’environ 36,81 milliards de mètre cube. Depuis plusieurs années déjà le pays évalue les moyens nécessaires à une production constante et conséquente de gaz liquéfié. D’autre réserves sont entrain d’être trouvées, la dernière en liste reste celle du complexe Fortuna où une colonne de 40 mètres a été trouvé dans la partie Est du complexe. Les réserves du Complexe de Fortuna sont désormais de 12 Gm3. L’exploitation de gaz représente une opportunité pour les finances du pays. Elle a pour objectif de diversifier l’économie guinéenne qui dépend essentiellement de son pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *