Zambie : évasion fiscale

Zambie évasion fiscaleLa multinationale agroalimentaire britannique Associated British Foods (ABF) se retrouve actuellement au cœur d’un scandale fiscal en Zambie. Selon le dernier rapport d’une organisation caritative, Action Aid, le groupe userait de tous les moyens possibles pour se souscrire aux impôts. ABF a formellement démenti toute action ou stratégie légales ou illégales dans le but d’éviter de payer ses redevances au fisc zambien. D’après le document, une des filiales du groupe; la Zambia Sugar aurait généré des bénéfices de l’ordre de 123 millions de dollars et pourtant la société n’aurait pratiquement rien payé en terme d’impôt corporate. La multinationale excellerait dans le contournement légal de la fiscalité. L’organisation caritative affirme en effet que le groupe aurait généralement recours à des mécanismes légaux, des failles du système, pour contourner l’esprit des textes qui visent une redistribution équitable des richesses à travers la machine de l’Etat. A titre d’exemple, un tiers de ses bénéfices avant imposition sur le sol zambien atterrirait dans des paradis fiscaux tels que l’Irlande, l’Île Maurice ou encore les Pays Bas. Une évaluation d’Action Aid porterait à environ 13 millions de dollars en moyenne détournés chaque année par le groupe. En somme, la compagnie aurait détourné près de 83,7 millions de dollars jusque là. Pour les dirigeants d’ABF, ces accusations restent infondées, le groupe bénéficie actuellement d’une exonération liée à un investissement sur le territoire zambien. Le directeur financier du groupe a expliqué que la compagnie bénéficierait de 5 ans de non paiement des impôts pour avoir contribué à la réalisation de la plus grande plate forme de raffinerie de sucre du pays, à hauteur d’environ 200 millions de dollars. Pour ABF, la question demeure sensible, aussi, elle intervient alors que le gouvernement zambien s’apprête à lancer des consultations sur l’évasion fiscale à travers le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *