Nigéria : marche de protestation contre la corruption

efccLa Commission des crimes économiques et financières (EFCC) du Nigeria organise une marche pour protester contre la corruption dans la capitale, Abuja.

Conduite par son président par intérim, Ibrahim Magu, cette marche va permette à l’EFCC de lancer une « campagne mains », contre la corruption. La marche, selon les organisateurs, débutera dans les locaux de la commission et se terminera à Eagle Square. Outre le président par intérim, un autre membre de haut rang de sa Commission, plusieurs personnalités nigérianes, ainsi que des membres de la société civile, vont également participer à la manifestation.

Selon L’EFCC cette manifestation est comme «  une initiative de campagne de sensibilisation anti-corruption visant à s’assurer que les enfants et les jeunes détestent la corruption, les crimes économiques et financiers dans leur ensemble, et surtout s’engagent à vivre avec des mains propres ».

La Commission des crimes économiques et financières entend ainsi maximiser les efforts visant à obtenir des citoyens qui participent activement à la lutte contre la corruption qui, au fil des années, influe négativement sur l‘économie de la plus grande puissance économique d’Afrique.

Une initiative qui vient  également soutenir les actions du président Buhari qui, depuis son élection en mars 2015, a fait de la lutte contre la corruption et la sécurité les principaux objectifs de son mandat. Ainsi, depuis son ascension au pouvoir, plusieurs responsables accusés de corruption et de détournement de fonds publics ont été interpellés par la justice.

Parmi les personnalités actuellement en prison figure notamment Sambo Dasuki, un ancien conseiller en sécurité nationale, accusé d’avoir détourné des fonds destinés à équiper l’armée nigériane dans sa lutte contre le groupe terroriste Boko Haram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *