Angola : les affaires aériennes continuent de tourner

Depuis prêt d’un moi maintenant, la compagnie aérienne angolaise TAAG a acheté à l’avionneur américain Boeing deux nouveaux appareils de type Boeing 777-300. Cette transaction aura couté 375,5 millions de dollars américains.  La commande avait été formellement lancée en avril 2010. La compagnie était constituée d’une flotte de 11 avions commerciaux dont trois Boeing 737-200, quatre Boeing 737-700, trois Boing 777-200 et un Boeing 777-300. Depuis le 23 novembre 2010 TAAG n’était plus frappé par l’interdiction d’exploitation dans l’Union Européenne qui concerne plusieurs compagnie aérienne africaines. TAAG représente la première compagnie aérienne angolaise. En 1990 déjà TAAG avaient transporté 700000 passagers et 60000 tonnes de marchandises et courrier. Durant plusieurs années la paralysie des moyens de transports routiers et ferroviaires oblige la TAAG à réaliser des vols entre les principales villes du pays avec des taux d’occupation rarement inférieur à 100%.a cette époque la TAAG a été le seul moyen de transport entre les différentes villes du pays, ce qui faisait la fierté de l’ensemble des 5 000 employés. Les autorités angolaises concernées pensent que cette nouvelle acquisition va booster l’activité de la compagnie vers l’avant vu qu’elle signifie une nouvelle capacité de transport de près de 1000 places pour passager et 400 t de charges supplémentaires avec une demande bien réelle sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *