Zambie: Campagne de commercialisation de coton

Les égreneurs zambiens ont débuté la campagne de commercialisation jusqu’à la fin de ce mois. Cette campagne va prendre un peu plus de temps prévu à cause des agitations qui ont eu lieu  entre les agriculteurs et les égreneurs autour de la fixation du prix de ce produit. Le président des agriculteurs zambiens trouvaient aberrante, la proposition des égreneurs d’augmenter  de 0,01 dollars US le prix du kilogramme de coton. Cette dispute a été résolue par la médiation du ministre de l’agriculture. La production  de coton de la Zambie  pour la saison 2011/2012 est estimée à 281 000 tonnes alors qu’elle a affiché 145 000 tonnes la saison précédente.
Par ailleurs le nombre des agriculteurs produisant le coton a considérablement augmenté et atteint de centaines des milliers. Le ministre de  l’agriculture a préparé un projet de loi sur le coton visant à consolider les acquis et les progrès réalisés jusqu’à présent. Cette législation devrait permettre à l’Etat de consolider la réglementation sur l’industrie de coton. En outre, un groupe allemand Conventium International a promis d’étudier la capacité d’approvisionnement en coton en Zambie avant d’installer une unité de production. Une fois que l’approvisionnement sera garanti,  cette entreprise va mettre en place une usine de couture dans le pays. Les niveaux de la commercialisation du coton sont relativement faibles en Zambie alors que c’est une subsistance très répandue. Cette situation s’explique par la politique gouvernementale de gèle des prix à la production. Jusqu’à l’indépendance la quasi-totalité des agriculteurs commerciaux étaient d’origine européenne ou sud-africaine mais environ la moitié d’entre eux ont quitté le pays. Ainsi beaucoup de fermes ont été abandonnées et prises en charge par les producteurs autochtones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *