Niger : Semafo sous régime d’entretien et de maintenance

fbacf34ebe2b9a9376a661717fb58373_LInscrit dans un  processus de vente, le minier Semafo a, pour l’heure, suspendu ses activités et se trouve sous régime d’entretien et de maintenance.

En effet, dans l’attente d’une revente de ses parts à l’australien Middle Island Resources LTD, Semafo a annoncé l’interruption de ses activités à la mine d’or de Samira Hill au Niger. Cette décision devrait « garantir un inventaire adéquat des stocks de fournitures et du matériel ».

Marquée par la chute des cours, la société canadienne connaît de plus en plus de difficultés. Par exemple, les ventes d’or ont subi, cette année, une baisse de 28% par rapport à l’année précédente, à savoir 2012. De même, les revenus de la mine de Samira Hill ont chuté de 44%, avons-nous appris d’une source officielle. Selon cette dernière, ils sont passés de 23,13 millions de dollars durant le deuxième semestre 2012 à 13 millions en 2013.

Cette vente n’est pas sans incidence sur les employés et syndicats. Bien que la société s’est entendue avec eux sur le maintien en poste du personnel jusqu’en septembre, le problème du chômage va à nouveau se poser, une fois ce délai passé.Ainsi, cette situation de chômage peut porter un coup à la dynamique économique du pays et, à une plus petite échelle, au niveau de vie des populations.

En définitive, face au phénomène dedépréciation qui la frappait de plein fouet, la société canadienne Semafo a fait le choix de mettre fin à ses activités aurifères de Samira Hill au Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *