L’UEMOA prévoit une croissance économique de 7,2 % en 2016

uemoaL’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) projette en 2016 un taux de croissance économique de 7,2%, contre 6,6% réalisé en 2015, selon le président du Conseil des ministres de l’organisation, M. Amadou Ba, qui s’est déclaré satisfait de cette perspective.

Le ministre sénégalais s’exprimait vendredi dernier à Cotonou, à l’ouverture de la 19ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernement des pays membres de l’UEMOA. Il a estimé que les perspectives économiques de l’UEMOA pour 2016 se présentaient sous de meilleurs auspices.

« Une poursuite de l’accélération de l’activité économique est attendue cette année, avec le renforcement des investissements dans les infrastructures et la bonne tenue des productions agricoles, industrielles et des services » a-t-il indiqué.

M.Amadou Ba a expliqué qu’au cours de 2015, le taux de croissance de l’UEMOA a été estimé à 6,6%, soulignant que « cette performance résulte de la hausse des productions agricoles et industrielles ainsi que du dynamisme des BTP, porté par la poursuite des investissements publics et privés dans les huit Etats membres de l’Union ».

Aussi, selon le président du conseil des ministres de l’Uemoa, cette performance enregistrée au sein de l’Union monétaire a été également soutenue par une faible inflation dans l’Union, avec des perspectives d’évolution modérée à moyen terme.

« Dans ce contexte, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest a mené une politique monétaire accommodante, en maintenant ses taux directeurs à leurs plus bas niveaux historiques et en poursuivant ses refinancements en faveur des banques pour répondre à leurs besoins de liquidité », a-t-il fait observer.

L’UEMOA est une organisation ouest-africaine qui a pour mission la réalisation de l’intégration économique des États membres, à travers le renforcement de la compétitivité des activités économiques dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé.

L’Union regroupe huit pays: le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *