Nigeria : Un nouveau sabotage de gazoduc dans le delta du Niger

militant-nigerLes Militants nigérians pour une justice sur les terres vertes du Delta (NDGJM), ont récidivé dans la nuit du samedi dernier, détruisant le gazoduc Effurun-Otor, a annoncé dimanche, dans un communiqué, ce mouvement qui a revendiqué la nouvelle attaque.

Le mouvement rejette en même temps, la participation aux prochaines discussions entre le gouvernement fédéral et des leaders de cette région pétrolifère du sud du Nigeria.

«Cela ne va pas s’arrêter, nous allons tenir notre promesse de vous enlever vos ressources dans notre pays», poursuit le texte à l’adresse des compagnies pétrolières étrangères. Le groupe de militants entend choisir lui-même, les représentants du Delta pour participer aux discussions avec le gouvernement fédéral.

De plus en plus de groupes rebelles ont lancé des actes de sabotage et des attaques contre les installations pétrolières du pays, entraînant une importante baisse de la production d’or noir, ce qui a largement contribué à l’entrée en récession, de l’économie de l’ex-première puissance économique d’Afrique.

Déjà au début de la semaine dernière, un autre groupe de la région, les Vengeurs du delta du Niger (NDA), avait revendiqué la destruction d’un oléoduc de la compagnie Chevron dans le sud du Nigeria.

Le gazoduc Effurun-Otor détruit ce week-end, fournissait la centrale d’Utorogun, qui alimente Lagos, une ville de 20 millions d’habitants.

One thought on “Nigeria : Un nouveau sabotage de gazoduc dans le delta du Niger

  1. Si les informations que j’ai reçues sont justes; le delta du Niger qui était dans le passé très poissonneux est actuellement mort à cause des pollutions dues au pétrole à répétition. Et les occidentaux à la tête des compagnies pétrolières s’en foutent. Ces gens n’ont donc pas tord de se révolter. Maintenant, il faut voir comment ils procèdent. Car si leurs actions entraînent encore plus de pollution….Ils auraient intérêt de trouver une autre sorte d’actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *