Le FMI congratule le Mozambique

La mission du Fonds Monétaire International (FMI) qui vient de boucler ses travaux cette semaine au Mozambique a salué la performance économique et la politique  monétaire du pays. Le rapport issu de cette mission reflète une monnaie locale forte et un programme budgétaire prudent. Le rapport signé par Johannes Mueller, chef de mission du Fonds Monétaire International au Mozambique, stipule que l’accélération de grands projets et celle des exportations ont contribué à placer le pays, contre toute attente, dans une meilleure position par rapport aux indicateurs du FMI. En outre la délégation de l’institution financière internationale est d’accord avec les intentions de la promotion de l’investissement et du développement social prévues par le gouvernement pour l’année 2012. L’économie mozambicaine devrait croître de 7,25% cette année et réduire de moitié son taux d’inflation estimée à 16,5%. De son côté le représentant local du FMI Victor Lledo, a déclaré que le Mozambique a relativement bien résisté au ralentissement économique mondiale. En même temps l’expert du Fonds Monétaire International a relevé le manque des taxes efficaces du Mozambique envers des multinationales impliquées dans l’exploitation des ressources naturelles. Une révision fiscale en ce sens générerait des avantages économiques et sociaux pour le pays. Victor Lledo décrit ainsi le régime fiscal mozambicain de « généreux et naïf » envers les entreprises qui devraient normalement booster davantage la croissance. La position de l’institution dirigée par Christine Lagarde, reste malgré tout positive au regard de tous les projets entrepris dans les domaines de l’extraction des ressources minérales et naturelles. Les experts du FMI exhortent donc les autorités locales de demeurer dans cette lancée pour améliorer la situation économique et sociale des mozambicains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *