Malawi : La chine à la rescousse de l’économie

Le refus des institutions internationales et des bailleurs des fonds occidentaux à soutenir le budget national du Malawi, a poussé le président Bingu Mutharika à accumuler la pression sur la Chine pour sauver l’économie du pays au bord du gouffre. Un rapport de la Banque Africaine de Développement (BAD) a estimé des subventions et des prêts de la chine au Malawi à 270 millions de dollars US, donnant ainsi l’impression que le géant asiatique  est le premier partenaire du Malawi. Le rapport de l’institution financière panafricaine affirme également  que les entreprises chinoises ont permis la création de nombreux emplois et ont aidé à développer les infrastructures. Le même rapport a souligné que  la présence des investissements chinois a entrainé une baisse des prix des biens en comparaison avec les produits des partenaires traditionnels du Malawi. Les produits chinois augmentent potentiellement la consommation car pour la même somme d’argent, les malawites peuvent accéder à une plus grande variété des biens et des services. Cependant l’ouverture aux bailleurs de fond chinois dans le secteur privé pourrait étrangler les entreprises commerciales locales d’autant plus que la plupart des investisseurs chinois s’adonnent au commerce à petites échelles dans les zones rurales du Malawi. Les autorités malawites affirment tout haut à leurs détracteurs que la chine est actuellement considérée comme un géant de l’économie mondiale après la profonde récession économique qui a frappé  l’Europe et l’Amérique, et il n’y a de ce fait aucun problème à la courtiser pour obtenir de l’aide financière.  Le Malawi espère que  ces rapports particuliers qu’il entretient avec la chine pourraient lui permettre de tenir en cette période de crise économique et de faire face à la communauté occidentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *