Zimbabwe : Retombées Budgétaires

Le Ministre Zimbabwéen des finances, Tendai Biti,  a ajusté le mois passé le budget de l’année 2012 à 4 milliards $ US alors qu’il avait été fixé auparavant à  3,4 milliards $ US. Le budget de l’année prochaine devrait servir à soutenir la croissance inclusive et à faciliter l’accès du public aux services de base tels que les services bancaires. Le budget zimbabwéen de l’année prochaine se concentrerait donc sur la refonte du secteur des services financiers pour promouvoir l’épargne, les circuits financiers, ainsi que la réduction de la vulnérabilité de ce secteur. La branche des services financiers devrait peser avec un taux de croissance du PIB de 23% en 2012. Ce sera notamment le plus fort taux de croissance d’un secteur en 2012 laissant comprendre que le secteur bancaire jouera un rôle crucial dans la réalisation des aspirations du pays. L’aspect le plus significatif de ce budget pour ce secteur des services financiers est l’introduction de 100 millions de dollars financés essentiellement par des institutions financières internationales. Ce fonds permettra d’améliorer la  banque de réserve du Zimbabwe dans son rôle de prêteur de dernier ressort en entrainant de ce fait un impact positif sur le marché interbancaire et sur le flux de liquidités. Un montant de 2 milliards de dollars  US reste cependant en dehors du système formel principalement à cause de l’absence d’incitations et des facteurs historiques liés à la confiance du marché. Le secteur financier devrait donc mettre tout en jeu pour récupérer cette somme.

Par ailleurs en termes de taux d’intérêts des dépôts, les banques devraient faire mieux que les 0,2% actuels s’ils veulent aller loin. En outre le budget 2012 organisera également une facilité de finance de l’agriculture à travers le secteur bancaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *