Tchad : Le développement local se poursuit

Le Tchad compte bien poursuivre son processus de développement par la base. En effet le pays d’Idriss Deby, vient de lancer la deuxième phase de son Projet d’appui au développement local (PROADEL II) pour soutenir et accélérer le développement à la base. L’un des principaux objectifs donc de PROADEL II est la réhabilitation des pistes rurales mais également la mise en place des infrastructures de base à savoir: 350 salles de classe, 40 centres de santé, 600 points d’eau potable, au moins 20 centres d’animation communautaires, 20 autres centres de formation communautaires et 5 radios communautaires. En outre PROADEL, apportera son aide pour le financement d’un certain nombre d’activités génératrices de revenus pour la population. Ce projet qui a un coût global d’environ 75 millions de dollars, est financé par la Banque mondiale, et ne s’étalera que sur une durée de douze ans répartis en trois phases. Soutenant aussi le projet, le Chef d’Etat Tchadien, a promis de consacrer les trois premières années de son cinquième mandat au développement du monde rural. Quant à la coordonnatrice du projet, Mme Sanda Eldjima Mallot, elle a declaré que « La deuxième phase du PROADEL assurera une couverture nationale avec l’objectif de donner plus d’impacts que la précédente.

Notre principal défi sera la consolidation des acquis et l’extension de nos activités dans les zones non couvertes pendant la phase I ». La réussite de cette deuxième édition de PROADEL sera d’un apport considérable au pays, et consolidera le processus de développement local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *