Angola : Augmentation des revenus de Sonangol

Bien qu’ayant connu une légère chute de ses ventes en 2011, le groupe Sonangol a augmenté ses revenus en raison de la hausse des prix du baril sur le marché international. Sonangol est une entreprise publique chargée de l’exploitation du pétrole et du gaz naturel en Angola, qui représente près d’un tiers du Produit Intérieur Brut national. Au cours de l’année passée l’Angola a pompé près de 1,65 millions de barils quotidiennement permettant ainsi à la Sonangol de gagner 40 milliards de dollars. Ainsi les recettes du principal producteur angolais de pétrole a augmenté de près de 14%. En outre, la société a investi 6 milliards de dollars dans la production et a acquis une participation de 25% en eaux profondes. D’autre part elle est arrivée à un stade avancé dans une négociation avec le groupe Eni pour l’obtention d’une raffinerie de 200 000 barils par jour à Lobito. Par ailleurs le président du conseil d’administration de Sonangol Francisco José Lemos a refusé de commenter les critiques du Fonds Monétaire Internationale ( FMI) sur l’opacité des comptes angolais après la récente découverte d’un trou inexpliqué de 32 milliards de dollars dans les compte du pays en lien avec les recettes non enregistrées de l’entreprise pétrolière. Monsieur Lemos a cependant assuré qu’un vaste système de contrôle interne devrait être mis en place pour dissiper le malentendu.

Le groupe Sonangol devrait également suspendre dans un avenir proche ses activités en Iran en raison des sanctions occidentales sur ce pays en brouille avec les institutions internationales à cause de son programme nucléaire. Cette situation ne devrait pas perturber les revenus de l’entreprise qui compte sur le prix du baril et ses deux grands acheteurs qui sont la Chine et les Etats Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *