Madagascar : La Banque Mondiale évalue son partenariat

Le conseil d’administration de la banque mondiale vient d’examiner l’ensemble de toutes ses opérations de financement au Madagascar. De cette évaluation, il en ressort que plusieurs projets adoptés pour la période allant de 2007 à 2011 n’ont pas été mis en œuvre à cause d’un changement inconstitutionnel de régime en 2009 dans le pays. En effet dans le cadre de sa lutte contre la pauvreté au Madagascar, la banque mondiale avait adopté la Stratégie d’aide-pays pour la période 2007-2011, document qui aurait dû servir de cadre d’intervention dans la grande Île. Ainsi, la Banque Mondiale a décaissé au cours de ces cinq dernières années une somme de 900 millions de dollars pour réaliser près de 14 projets à caractère social. Selon l’institution de Bretton Woods, en juin 2011, le conseil avait décidé d’octroyer un financement supplémentaire exceptionnel pour soutenir un programme de l’environnement et maintenir l’impressionnante diversité biologique du Madagascar. Par ailleurs les experts de la banque mondiale constatent que les infrastructures de la grande Île sont dans un état de délabrement inquiétant. Compte tenu de cette réalité, la BM a promis de revoir sa position stratégique et de redoubler ses efforts au cours de cette période de transition. La nouvelle stratégie se concentrera sur les problèmes immédiats pouvant être résolus à court terme. Plusieurs secteurs du pays devraient bénéficier de cette nouvelle stratégie, notamment celui de l’agriculture, de l’eau et du transport en milieu rural.

Cette nouvelle planification d’aide repose sur l’élimination des contraintes qui pèsent sur l’investissement et la croissance (en milieu urbain et rural) et l’amélioration de la qualité des services du pays. Avec 77% de la population vivant sous le seuil de pauvreté, Madagascar est encore un des pays les plus pauvres du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *