Burundi : Fidéliser les échanges avec la Belgique

Rappelant dans une allocution les relations historiques « privilégiées » entre son pays le Burundi et la Belgique, le Chef d’Etat Burundais, M. Pierre Nkurunziza,  a précisé que ce sont ces relations « qui font que près de 14% de toutes nos importations et plus de 5% de nos exportations de marchandises », au niveau du continent européen, se font avec la Belgique. Ces mots du président se sont fait entendre lors de l’ouverture  de la troisième édition de la Semaine belge au Burundi qui sera marquée essentiellement par des tables rondes autour des opportunités d’affaires entre les deux pays. Le Burundi compte bien mettre au profit ces bonnes relations pour densifier et tirer avantages de ses échanges imports exports avec la Belgique. « Nous sommes solidement convaincus que l’organisation de cette troisième Semaine de la Belgique dans notre pays va contribuer à la promotion du commerce en général, du secteur industriel et du secteur privé, en particulier, renforçant ainsi nos relations d’amitié, d’entente, d’entraide et de coopération » a par exemple souligné d’une part son excellence le président burundais. D’autre part, la Belgique a diversifié ses secteurs d’intervention au Burundi avec des appuis multiformes dans les secteurs clés de développement comme l’agriculture et l’élevage, la santé, l’éducation, les infrastructures de base, la justice et les droits humains, la bonne gouvernance et l’Etat de droit. Par ailleurs le souhait du président est que les conclusions et recommandations qui seront retenues lors de ces échanges, permettent « de nouvelles interconnexions entre les opérateurs économiques belges et burundais, dans le but de développer de nouveaux investissements, favoriser davantage le commerce entre nos deux pays et renforcer nos liens séculaires d’amitié et de fraternité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *