Walmart s’installe en Afrique du sud

Le géant Walmart a finalement réussi à s’installer en sol sud-africain après une procédure juridique de très longue haleine. En effet, le groupe américain était opposé à trois ministères sud-africains qui tentaient de bloquer son implantation. Walmart est une multinationale américaine spécialisée dans la grande distribution. Le groupe est également considéré leader mondial en termes de chiffres d’affaires avec 2,1 millions de salariés travaillant dans 6 199 supermarchés et hypermarchés. L’entreprise américaine avait ainsi été autorisé en mai 2011 à prendre le contrôle de 51% de Massmart, qui possédait déjà les enseignes Garne Makro ou Builders Warehaouse en Afrique du sud. Malgré l’opposition de certains cadres politiques sud-africains de voir le géant américain s’installer dans le pays, la cour siégeant au Cap  a délibéré en faveur de la multinationale. La cours a affirmé que même si l’implantation du groupe pourrait avoir un léger impact négatif sur les petits producteurs, il n’y avait aucune raison légale d’empêcher son arrivée en Afrique du sud. Le chiffon rouge a beaucoup été agité dans le cadre de cette implantation alors que l’entreprise est également capable d’emmener une bouffée d’oxygène en Afrique du sud. Pour calmer ses détracteurs, Walmart a dû s’engager à ne pas licencier de personnel pendant deux ans pour des motifs liés à la fusion,  respecter les droits de négociation collective de ses employés et à investir dans la promotion de la production locale.

La décision de la cour a pris dans ce cas d’espèce une tournure politique tant l’arrivée du groupe américain reste très controversée dans les rangs syndicaux et d’une partie de l’ANC (Parti  au pouvoir). Toutefois l’opération de Walmart va lui permettre de mettre les pieds pour la première fois dans le continent noir en pleine croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *