Afrique du Sud : Le grand projet de Transnet

Le groupe sud-africain Transnet, qui travaille dans le transport et la logistique, a des grands projets. Il compte investir dans le développement des infrastructures portuaires et des oléoducs. Transnet a annoncé ce programme le mardi 10 avril. Ce programme va simplifier le fret en décongestionnant le trafic des minerais vers l’export. Souvent, les opérateurs dans l’exportation se plaignent des difficultés relatives à la circulation des minerais. Ils déplorent un réseau ferroviaire insuffisant et des blocages au niveau des installations portuaires.   Ces facteurs les empêchent de satisfaire la demande mondiale. Globalement, le projet de Transnet va nécessiter 300 milliards de rands, soit 40 milliards de dollars US, selon ses calculs. Une partie de ce budget sera utilisé pour faciliter, d’ici 2019, l’acheminement de 350 millions de tonnes de fret par an, mais qui nécessiteront dans les 30 milliards de dollars. Actuellement, il n’y a que 200 millions de tonnes de fret qui peuvent être atteints pendant l’année. Si les capacités augmentent, cela pourrait réduire le prix de ces transactions.

Transnet soutient cette idée, et  des études, faites par le groupe, montrent que le transport ferroviaire est de 75 % moins cher que le transport routier en Afrique du Sud. Au terme du projet de Transnet, les capacités des ports et des oléoducs seront augmentées respectivement de 50 % et de 17 %. A côté de cela, 588 000 emplois seront créés au travers de ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *