Afrique Centrale : Un Programme de développement de l’agriculture

Suite aux ateliers de travail qui se sont tenus à Libreville la semaine dernière, portant sur le lancement du Programme Détaillé pour le Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA), une feuille de route étalée de juin à novembre 2012 a été établie et adoptée. Les grandes lignes de cette feuille de route concernent les enjeux relatifs au développement agricole et à la sécurité alimentaire en Afrique Centrale. Ainsi l’accent a été mis sur la nécessité de la mise en œuvre effective du PDDAA au niveau national, et notamment pour certains pays l’urgence d’élaborer un plan de formation des Programmes nationaux d’investissement agricole (PNIA). Mais dans le contexte africain, la réussite de la mise en œuvre du processus PPDAA, dépendra fondamentalement de l’approche inclusive et multisectorielle tout en prenant en compte les acteurs non étatiques, ainsi que les partenaires techniques et financiers (PTF). L’Afrique centrale ayant des difficultés à propulser son secteur agricole sur la voie de la croissance, ce Programme s’annonce comme la pierre de lance du développement agricole. Les difficultés rencontrées dans cette région sont imputables entre autres à l’absence de mécanisation du secteur, l’insuffisance d’encadrement pour les différents acteurs ruraux, ainsi que la non utilisation des nouvelles techniques propres au secteur. Les participants ont suggéré qu’une attention particulière soit accordée à l’élaboration des Programmes Nationaux d’Investissement Agricole (PNIA), ainsi qu’une considération par le PDDAA des sources de financement endogènes (locales, nationales et sous-régionales).

Par ailleurs, ont participé à cet atelier, les 10 Etats membres de la CEEAC, les représentants des organisations internationales et régionales, les partenaires techniques et financiers, les organisations des producteurs, les représentants du secteur privé, la société civile et ONG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *