Gabon : Premier producteur mondial de manganèse d’ici 2015

Les ambitions du Gabon à moyen terme semblent illimitées en cette année. Après l’objectif de devenir le premier producteur africain d’huile de palme, le pays envisage désormais le premier rang en production de manganèse.  A l’heure actuelle, le Gabon se classe deuxième producteur mondial de manganèse, mais ambitionne désormais une production de 5,7 millions de tonnes d’ici 2015, ce qui lui permettra de passer au premier rang, a révélé le ministre gabonais des Mines, Régis Immongault, lors du New York Forum Africa tenu à Libreville le vendredi dernier. Cette année la production du manganèse du pays devrait avoisiner 3,5 millions à 3,7 millions de tonnes. Le secteur minier au Gabon, représente l’un des piliers du tissu économique et absorbe plus de 1,2 milliards de dollars d’investissement dans le but de redynamiser la croissance économique nationale. Toutefois le secteur manque encore d’exploitants, et malgré un potentiel minier considérable avec 900 indices miniers, il n’y a que 3 entreprises qui interviennent dans l’exploitation à savoir Eramet (Groupe français), Comilog (Compagnie Chinoise) et Managem (Groupe Marocain). En outre, à part Managem qui exploite l’or, les deux autres compagnies exploitent le manganèse. Selon le ministre, l’année prochaine Comilog passera à une production de 1 million de tonnes et la compagnie chinoise à 500.000 tonnes.

De ce fait le pays veut valoriser davantage cette ressource mais aussi le secteur minier en général, en intégrant un élément nouveau qui faisait défaut, le volet transformation. Sans ce volet le secteur minier ne représente que 3 à 4% du PIB national. C’est cette volonté de rehausser cette part dans le PIB et de faire du Gabon un pays industrialisé qui pousse le Président gabonais à instaurer un processus de transformation des matières premières locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *