SADC : création d’un fond de développement

La SADC, communauté de développement de l’Afrique australe, prévoit la création d’un fond de financement  à hauteur de 600 millions de dollars américains. Ce financement sera injecté dans la construction et la réhabilitation des structures régionales. Les pays membres de l’organisation traiteront de ce dossier  au moi août, en Mozambique où se tiendra la prochaine rencontre des ministres de finance de l’organisation. D’après les responsables de la SADC cette somme représente le minimum nécessaire pour relever les défis que l’organisation s’assigne. Le fond optimal pour la réalisation de tous les objectifs serait d’environ 3 milliards de dollars américains. Concernant la contribution des membres, l’organisation opte pour un mode de contribution flexible, La participation des pays sera fluctuante et non uniformes.    Le secrétaire exécutif adjoint de l’organisation, Mr João Caholo, a annoncé que la SADEC est ouverte aux investissements privés et internationaux pour la composition de ses montages financiers. Pour ce qui est des cotisations régulières des états membres, le responsable a également indiqué que tous les pays sont en ordre à l’exception de Madagascar qui accuse encore un léger retard. Avec un budget de 78,4 millions de dollars pour l’exercice 2012/2013 les ambitions de la SADEC ont été revues à la hausse par ses dirigeants.

Aussi, pour les 15 ans à venir, la SADEC envisage la réalisation de 54 grands projets qui demanderont un investissement de plus de 42 milliards de dollars. Le secrétariat exécutif de l’organisation a indiqué que les projets en question étaient relatifs aux secteurs du transport, de l’énergie, des ressources hydriques, du tourisme, de métrologie et des technologies de l’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *