Afrique du Sud : BMW accroît sa production

L’Usine BMW de Rosslyn en Afrique du sud a bénéficié d’un investissement de 260 millions de dollars US afin de moderniser et d’augmenter la production de voitures de la marque allemande. Ce refinancement va permettre à l’usine sud-africaine d’exporter plus facilement les BMW de série 3 vers les pays émergents. La filiale sud-africaine du constructeur automobile allemand espère à ce titre expédier près de 4000 unités en Chine à court terme et 9 000 à long terme. En outre, l’usine de Rosslyn a été reconditionnée pour répondre aux exigences des clients chinois et même américains. La structure sud-africaine de BMW serait désormais intégrée au système de production mondial du groupe. La réorganisation de l’usine de Rosslyn va permettre au constructeur allemand de se positionner comme l’un des plus importants groupe automobile d’Afrique du sud aux côtés de Volkswagen. Par ailleurs avec la mondialisation actuelle, BMW Afrique du sud pourrait participer à l’effort du constructeur automobile. BMW veut par cet investissement, marqué son retour sur le marché continental. En Afrique, le constructeur automobile connait actuellement un taux de vente supérieur à 20% par rapport à son concurrent Mercedes. Les experts du secteur automobile justifient le choix de BMW par le fait que l’Europe ne peut plus octroyer au groupe une croissance. L’Afrique et les autres pays émergents semblent être la meilleure pièce de rechange. L’usine sud-africaine de Rosslyn existe depuis 40 ans.

Au début il s’agissait d’un assembleur dont le seul objet était de contourner la mise au ban du pays. Avec la restructuration de ces dernières années, la moitié de la production actuelle est exportée vers les Etats-Unis ; et le reste vers l’Afrique, le Singapour et l’Australie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *