Zimbabwe : Nouveau plan de relance

00000Les autorités zimbabwéennes viennent d’annoncer un plan quinquennal pour transformer l’environnement socioéconomique du pays. Le programme a été approuvé par le gouvernement, se fixant comme objectif de porter la croissance du pays de 3,4% à 9,9% sur les 5 prochaines années. Selon la presse officielle, les préparatifs nécessaires au démarrage du plan sont déjà terminés et il ne reste plus que le feu vert du président qui  procédera incessamment à une cérémonie officielle  pour donner le coût d’envoi.

 

Aussi, les autorités ont annoncé que la réalisation de cet objectif s’articule autour de quatre axes principaux. Le premier concerne la sécurité alimentaire et la nutrition. Ce choix n’est pas anodin vu que le pays traverse une crise d’insécurité alimentaire élevée.

D’après les estimations du Programme alimentaire mondial(PAM), environ une  personne sur quatre, en zone rurale, aura besoin de soutien alimentaire d’ici 2014. L’assistance alimentaire des populations tant  censée être ponctuelle, voila pourquoi le deuxième axe du programme se rapporte aux services sociaux et de la réduction de pauvreté. Son application consistera à accompagner les populations démunies à se prendre en charge, particulièrement dans le secteur agricole.

Le troisième et le quatrième axe sont respectivement les infrastructures et les services publics ainsi que la valeur ajoutée et l’enrichissement. Les deux derniers piliers consacrent l’environnement nécessaire à la lutte contre la pauvreté ainsi que la promotion de la transformation et la création de richesse. 

Le Zimbabwe vient de sortir à peine d’une période électorale  en faveur du Président Mugabe, au pouvoir depuis 33 ans. Les observateurs perçoivent avec prudence cette annonce gouvernementale, pour trouver une  solution à un problème chronique que traverse le pays depuis plusieurs années. Les plus optimistes veulent se persuader que cette initiative sera la bonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *