Togo : croissance économique en vue

Dans le souci de contribuer à la mise en œuvre de la réforme économique du Togo, et  lui permettre de réduire l’écart entre les coûts d’exécution des principaux piliers de la stratégie nationale pour la réduction de la pauvreté ; la Banque Mondiale vient d’octroyer au Togo, un appui financier de 14 milliards de FCFA (environ 30 488 997 dollars).

Ce soutient qui s’inscrit dans le programme du Don pour la Relance Economique et la Gouvernance (DREG), vise à appuyer l’exécution des réformes de gouvernance économique lancées dans le cadre des opérations précédentes, à savoir les DREG-1 en 2008, DREG-2 en 2009, et DREG-3 en 2010, que la Banque Mondiale a financé pour le Togo. Précisément, le DREG-4 a pour objectif d’approfondir les réformes destinées à améliorer la gestion des finances publiques et la gouvernance des secteurs clés de l’économie Togolaise. Ceci, en mettant l’accent sur deux axes principaux, d’abord le renforcement de la gouvernance, en vue d’améliorer la formulation, l’exécution et le contrôle du budget, et la passation des marchés publics ; ensuite, la consolidation des bases pour une croissance solide et durable, incluant la poursuite des réformes dans les secteurs du phosphate, du coton et de l’énergie.  Rappelons que cet appui intervient à un moment où le Togo est entré dans une période de facilités d’endettement offertes a son gouvernement car, le pays a atteint le point d’achèvement de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) qui lui a permis de bénéficier de l’allègement de 82% de sa dette extérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *