Côte d’ivoire : nouveau serment d’Alassane Ouattara

Après cinq mois très tendus  et tumultueux, Monsieur Alassasne Dramane Ouattara a prêté serment le vendredi comme président de la Côte d’Ivoire. Après une élection présidentielle le 28 Novembre 2010, le pays avait sombré dans une crise postélectorale la plus dramatique de son histoire, jusqu’au 11 Avril dernier où l’arrestation du président sortant semble ramener un peu de calme dans le pays. Agé de 69 ans, Monsieur Ouattara a prêté serment, la main droite levée, devant le président du Conseil constitutionnel, Paul Yao N’Dré, au palais de la présidence, dans le quartier administratif du Plateau, en présence de nombreuses personnalités de la classe politique et de la société civile. « C’est le début d’une nouvelle ère de réconciliation et d’union entre toutes les filles, entre tous les fils de notre chère Côte d’Ivoire»  a ainsi promis le désormais président légitime de la Côte d’ivoire. Mais avant ce sont en ces termes qu’il s’est adressé au public venu pour l’assister : «Devant le peuple souverain de Côte d’Ivoire, je jure solennellement et sur l’honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l’intérêt supérieur de la Nation » avant d’ajouter  la bienheureuse phrase que les dirigeants africains oublient au fonds de leur tiroir au moment venu : « Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois si je trahis mon serment ». Encore un grand pas en avant dans le long processus de réconciliation et de reconstruction d’un pays qui en a tant besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *