Somalie : Attaque suicide contre les forces de l’Amisom

Annoncé depuis le milieu de ce mois par les shebab et des combattants étrangers d’Al-Qaïda installés en Somalie, la vengeance de la mort de leur chef Oussama Ben Laden, semble avoir démarré. En effet, ces derniers ont lancé une attaque suicide contre de la base militaire de Shakala située au sud de la capitale somalienne.

Cette attaque s’est produite lundi, par quatre assaillants dont trois kamikazes, vêtus de l’uniforme des forces armées somalienne et qui ont tenté de s’introduire dans la base occupée par les soldats de l’Amisom, les forces africaines présentes en Somalie.  Ceci, selon un responsable des services de sécurité du pays qui a précisé que  « Deux des kamikazes ont été tués avant d’entrer dans le bâtiment, mais l’un d’eux a pu déclencher ses explosifs ».  Les forces africaines font état de deux morts et un blessé dans leurs rangs, en plus de trois autres soldats (dont un soldat de la milice  pro-gouvernementale) blessés dans l’explosion.

Cependant, de leur côté, les assaillants font états d’un bilan plus lourd que celui des forces de l’Amisom. Ceci est perceptible dans les propos de M. Ali Mohamud Rage, porte-parole des shebab qui, a declaré face à la presse que les  moudjahidines et en particulier l’unité chargée des attaques suicide ont mené une attaque bien organisée ; au cours de laquelle, ils ont réussi à tuer huit soldats à la porte de la base et  ont réussi à entrer par la suite. A ce bilan s’ajoute, un nombre de blessés dans le camp ennemi, estimé à une vingtaine selon M. Ali Mohamud Rage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *