Sénégal : Un appel aux PME PMI Françaises

Du 26 au 30 Mai s’est déroulée à Paris, la 1ère édition de la semaine économique du Sénégal, organisée par l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (UNCCIAS), la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) et la Maison de l’Afrique. L’objectif de cet événement est de promouvoir en faisant connaître les potentiels et les ressources dont dispose le Sénégal, aux investisseurs français. Représentant la CCIP, Frédéric Brunet a estimé pour sa part que c’est « un moyen de montrer le potentiel économique de ce pays et de voir s’intensifier les relations franco sénégalaises ». En 2010, la croissance du Sénégal était estimée à 4,2%, avec un faible taux d’inflation, ce qui confirme son rang de troisième économie de l’Afrique de l’Ouest derrière le Nigéria et la Côte d’Ivoire. En outre, le pays de la Teranga, dispose d’une ressource humaine des plus dynamiques de la sous région, avec 44% de sa population qui a moins de 15ans mais surtout avec ses écoles de business qui forment de nombreux cadres africains. Premier investisseur aujourd’hui au Sénégal, la France compte environ 7300 entreprises déjà présentes sur le sol sénégalais. Mais pour Mammadou Lamine Niang, président de l’UNCCIAS, le but est d’attirer les PME PMI françaises en déclarant « On s’adresse surtout à elles car elles ont besoin d’être informées et rassurées sur notre potentiel. Nos efforts faits pour améliorer l’environnement du travail doivent leur être dévoilés car c’est par les PME PMI que se développera l’investissement français au Sénégal». L’agriculture et l’agro-industrie, les produits de la mer et l’aquaculture, le tourisme et l’artisanat, le textile et l’habillement, ainsi que les technologies de l’information et de la communication et les télé-services, sont les nouveaux secteurs porteurs au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *