L’Union interparlementaire en réunion au Maroc

uip-copEn marge de la 22ème session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) à Marrakech, le Parlement marocain en partenariat avec l’Union interparlementaire (UIP), a ouvert ce dimanche, une réunion parlementaire internationale, réunissant des délégations des 167 membres de l’UIP.

Les débats se sont essentiellement articulés autour de questions ayant trait notamment au rôle des Parlements dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat et du Plan d’action parlementaire sur les changements climatiques adopté lors de la 134ème Assemblée générale de l’UIP, tenue à Lusaka, en Zambie.

Les travaux devraient aboutir à l’adoption du projet de déclaration finale dont l’élaboration a été confiée au Parlement marocain. La déclaration devrait souligner l’importance de l’association des parlementaires comme acteurs officiels dans les négociations relatives à la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Dans cette optique, le Maroc devrait introduire une proposition visant l’institutionnalisation des réunions parlementaires à l’occasion des COP, de manière à ce qu’elles deviennent des rencontres parlementaires sur les changements climatiques.

En prélude à cette réunion parlementaire internationale, les Parlements africains ont tenu, la veille, une réunion consultative à l’initiative du Parlement marocain.

Elle a été consacrée à coordonner les positions et à unifier les efforts dans la perspective de développer une initiative de plaidoyer, visant à permettre aux pays en développement, de renforcer leurs capacités. Ceci devrait permettre à ces pays d’alléger les conséquences des changements climatiques les aider à s’adapter avec le projet de transition énergétique en leur garantissant les financements nécessaires ainsi qu’avec les enjeux de la mutation technologique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *