Football : Décès de l’international ivoirien, Laurent Pokou

laurent-pokouL’ancien international ivoirien, Laurent Pokou, membre du comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF) et considéré comme l’un des plus grands footballeurs du continent, a rendu l’âme ce dimanche à l’âge de 69 ans, des suites d’une longue maladie à Abidjan, a-t-on appris de sources proches de la famille éplorée.

Laurent Pokou a entamé sa carrière professionnelle à l’Assec Mimosa, un club avec lequel il mettra tout le continent à ses pieds. Il rejoindra après le Stade Rennais, pour réaliser un premier passage brillant en Bretagne de 1974 à 1977, avec 46 buts en 68 matches. Il y reviendra en 1978, pour confirmer son efficacité, avec cette fois-ci, 14 buts en 6 matches. Il a également joué à l’AS Nancy Lorraine.

Avec les Eléphants, Laurent Pokou s’est beaucoup dépensé pour l’équipe nationale ivoirienne,  avec un total de 70 sélections. Ses 14 buts en Coupe d’Afrique des nations de football en 1970, au Soudan, lui ont valu les sobriquets de « l’Empereur baoulé » ou « l’Homme d’Asmara ». Ce record ne sera amélioré que 30 ans plus tard par le Camerounais Samuel Eto’o, lors de CAN 2008 au Ghana.

En 1972, Laurent Pokou sera encensé par le Brésilien Pelé, qui le reconnaitra comme son successeur en raison de son talent et de sa prestation au Soudan. Peu avant sa mort, « l’Empereur » était membre du comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *