Mohammed VI s’entretient avec le président Buhari du projet de gazoduc Maroc-Nigeria

M6 Buhari 2
Le Roi du Maroc Mohammed VI a téléphoné mercredi au président du Nigeria, Muhammadu Buhari, actuellement en congé de convalescence à Londres, pour lui demander des nouvelles de son état de santé et discuter avec lui de l’état d’avancement du projet du gazoduc atlantique Maroc-Nigeria.

Au cours de cette conversation téléphonique, les deux chefs d’Etat ont examiné les étapes à venir de ce projet stratégique, qui a été conclu lors de la dernière visite officielle du souverain marocain à Abuja en décembre 2016. A la même occasion, le Roi du Maroc s’est félicité de l’amélioration notable de l’état de de santé du président Buhari, indique un communiqué du Cabinet royal rendu public à Rabat.

L’entretien a également porté sur les conclusions de la réunion tenue en décembre dernier à Casablanca sous la présidence du souverain, au sujet du gazoduc atlantique Maroc-Nigeria et des étapes à venir de ce projet stratégique, ajoute le communiqué.
Le Roi a tenu à mettre le président Buhari au courant des derniers déplacements royaux en Afrique, ainsi que de la demande d’adhésion du Royaume du Maroc à la CEDEAO et des contacts que le Souverain a entrepris à ce sujet avec les chefs d’Etat de la région.

Le Roi Mohammed VI, ajoute la même source, a remercié le président du Nigeria pour son implication personnelle en vue du retour du Maroc à l’Union africaine et l’a assuré de sa volonté de faire de l’axe stratégique Rabat-Abuja un cadre de concertation et de coopération sur toutes les questions africaines.

Pour rappel, le projet de Gazoduc atlantique qui devrait acheminer le gaz du Nigeria au Maroc et dans une prochaine étape jusqu’en Europe, en traversant plusieurs pays ouest-africains, a été l’un des projets phares lancés début décembre 2016, par le Maroc et le Nigeria à l’occasion de la visite officielle du Roi Mohammed VI à Abuja.

One thought on “Mohammed VI s’entretient avec le président Buhari du projet de gazoduc Maroc-Nigeria

  1. Construire un gazduc, d’accord. C’est mieux que de transporter le gaz via des camions, ce qui est très polluant. Mais encore faudrait-il que le gazoduc soit le mieux conçu possible. Car, autrement, bonjour la pollution. Et aussi attention aux risques d’explosion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *