L’opposition au Togo reporte ses grandes marches des 30 et 31 août prochains

Les coalitions de l’opposition togolaise, CAP 2015, le Groupe des 6 et le Parti National Panafricain (PNP) ont décidé de reporter leurs grandes marches nationales prévues pour les 30 et 31 août prochains qui avaient pour objectif de réclamer les réformes constitutionnelles.

Selon Tchatikpi Ouro-Djikpa, Conseiller de Tikpi Atchadam, le président du PNP, trois raisons essentielles expliquent cette décision.

La première est le fait que des cadres du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) ont décidé d’organiser eux aussi, des marches de soutien au président Faure Gnassingbé, aux même dates que l’opposition. Il s’agit pour l’opposition togolaise, de ne pas « tomber dans la provocation ».

La deuxième raison vient du fait que le problème des itinéraires, qui était à l’origine des violences des manifestations du 19 août dernier, est de nouveau posé. Le gouvernement a encore décidé de modifier les itinéraires proposés par le regroupement de l’opposition pour les manifestations.

La fête de la Tabaski annoncée au Togo pour le 1er septembre prochain, est la troisième raison évoquée pour justifier le report des manifestations de l’opposition togolaise. Celle-ci réclame depuis plusieurs années déjà, des réformes constitutionnelles, notamment la limitation à deux, du mandat présidentiel, le scrutin à deux tours et le droit de vote pour les Togolais de la diaspora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *