La CEDEAO confirmera l’adhésion du Maroc en décembre prochain

La demande d’adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO), devrait être confirmée en décembre prochain, a annoncé ce mardi à Rabat, le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel Alain de Souza, à l’issue d’une rencontre avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

«La démarche du Maroc pour son adhésion à la CEDEAO est sur la bonne voie et va être confirmée (…) le 16 décembre prochain à Lomé », a déclaré M. de Souza, ajoutant que les chefs d’Etat l’organisation régionale ont exprimé de « manière souveraine et en toute liberté leur volonté d’inclure le Maroc à la CEDEAO, et ce dans l’intérêt des deux parties ».

Cette adhésion devrait concerner notamment la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux, a également indiqué le président de la Commission de la CEDEAO.

Après son retour au sein de l’Union africaine (UA) début 2017, le Maroc s’était porté candidat pour devenir membre de la CEDEAO, développant en conséquence une intense activité diplomatique en Afrique de l’Ouest pour y parvenir.

Une démarche qui aura porté ses fruit, puisque début juin dernier, les dirigeants ouest-africains avaient donné leur accord de principe à cette demande, promettant d’en «examiner les implications» et invitant le roi Mohammed VI au prochain sommet de la CEDEAO prévu en décembre 2017 à Lomé, la capitale du Togo.

Du côté marocain, l’on estime que la décision de rejoindre l’Afrique de l’Ouest, vient «couronner l’historique des relations qui ont toujours lié le Maroc, les pays d’Afrique de l’Ouest et la CEDEAO».

«L’adhésion est une construction sui generis, il n’y a pas de manuel prêt à l’emploi. Il faut faire preuve d’ingéniosité et de flexibilité en gardant en vue les objectifs», a indiqué le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *